Monde

Zelensky reproche à Israël de ne pas sanctionner la Russie

Dans un discours vidéo prononcé jeudi devant des étudiants de l’Université hébraïque de Jérusalem, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a critiqué l’Etat hébreu pour ne pas avoir imposé de sanctions à la Russie.

“Imposer des sanctions contre la Russie est une question de valeurs… De nombreux pays européens sont de notre côté contre l’agression russe, mais malheureusement nous ne voyons pas Israël se joindre” à la vague des sanctions imposées à Moscou, a déclaré Volodymyr Zelensky dans un discours en ukrainien traduit en anglais.

S’exprimant depuis son bureau à Kiev, le président ukrainien a déclaré qu’il était « reconnaissant envers le peuple israélien » pour son soutien. Il a ajouté : « Nous voulions obtenir le soutien de votre gouvernement », a rapporté l’Agence France-Presse.

A l’invitation du parlement israélien au mois de mars pour s’adresser aux députés israéliens par liaison vidéo, Volodymyr Zelensky a demandé à l’Etat d’Israël de “faire un choix” et de soutenir son pays en lui fournissant des armes, et plus particulièrement son système de défense antimissile “Iron Dome”.

Jeudi, le président de l’Ukraine a demandé : « Comment ne pas aider les victimes d’une agression (russe) similaire ? On me demande toujours de quelle manière Israël a apporté son aide et ce qu’il est prêt à apporter de plus, mais je ne sais pas quoi répondre. »

L’État juif a adopté une attitude prudente après l’invasion russe de l’Ukraine pour maintenir de bonnes relations avec les deux pays, sachant que plus d’un million de personnes de l’ex-Union soviétique résident en Israël.

Jeudi, Volodymyr Zelensky a évoqué les relations historiques entre Israël et l’Ukraine, rappelant que la maison dans laquelle l’ancienne Première ministre Golda Meir a grandi à Kiev se trouve à “cinq minutes” de la résidence présidentielle ukrainienne.

Il a déclaré aux étudiants de l’Université hébraïque de Jérusalem : « S’il vous plaît, rappelez-vous à quel point nous sommes liés, à quel point nos relations sont étroites et quel devrait être le niveau d’entente entre nous (…) Pourquoi y a-t-il une mauvaise communication et un malentendu avec les représentants de votre gouvernement ? Je ne sais pas !”.

A ce jour, le Premier ministre israélien Naftali Bennett continue d’adopter une position méfiante envers le conflit en Ukraine. il a déploré la crise humanitaire déclenchée par la guerre, offert ses services de médiation, mais refuse de condamner clairement la Russie.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button