Les Frères musulmans

Un tribunal égyptien condamne le leader des Frères musulmans Mahmoud Ezzat, à la réclusion à perpétuité

Dimanche 16 avril, le tribunal pénal égyptien a condamné le guide par intérim des Frères musulmans, Mahmoud Ezzat, à la réclusion à perpétuité dans le cadre d’un nouveau procès dans l’affaire connue dans les médias comme “l’assaut des frontières orientales”.

Vingt-huit accusés sont impliqués dans cette affaire, tous dirigeants de l’organisation internationale de la Confrérie des Frères musulmans et membres du mouvement Hamas et du Hezbollah libanais. Parmi eux figurent Rashad Bayoumi, Mahmoud Ezzat, Muhammad Saad al-Katatni, Saad al-Hussaini, Muhammad Badi’ Abd al-Majid, Muhammad al-Beltagy, Safwat Hegazy, Issam al-Din al-Arian, Youssef Al-Qaradawi et d’autres.

La Cour de cassation a rendu ses décisions finales pour tous les accusés mais son verdict implique le classement de l’affaire pénale contre Essam El-Erian en raison de son décès.

Le tribunal correctionnel, dirigé par le conseiller Mohamed Sherine Fahmy, a prononcé des peines d’emprisonnement à perpétuité et des peines de 15 ans d’emprisonnement ferme contre certains accusés, et l’acquittement pour d’autres.

Le tribunal a également statué sur la confiscation des téléphones portables, obligeant les condamnés à payer les frais, et a renvoyé l’affaire civile au tribunal compétent et classé l’affaire pénale de feu le président égyptien Mohamed Morsi.

Les faits remontent à la révolution du 25 janvier 2011, lorsque le parquet a imputé aux accusés dans l’affaire les charges d'”entente avec le Bureau politique du Hamas ainsi qu’avec les dirigeants de l’organisation internationale des Frères musulmans et du Hezbollah libanais, pour créer un état de chaos dans le but de renverser l’État égyptien et ses institutions, et former des éléments armés par l’intermédiaire des gardiens iraniens de la révolution pour commettre des actes militaires hostiles à l’intérieur du pays, et prendre d’assaut les prisons égyptiennes.”

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button