Analyse politiqueFranceLes Frères musulmans

Le COVID-19, est-il aussi instrumentalisé par les islamistes ?

Par Kamel Abderrahmani

Pendant que la pandémie COVID-19 sévit et fait ravage dans plusieurs pays Occidentaux, plusieurs pays ailleurs ont commencé à se prémunir et se préparer avant que ce soit trop tard, notamment les pays musulmans qui ne veulent pas vivre l’expérience Iranienne qui pour l’instant est le seul pays musulman le plus touché avec plus de 1 284 décès et un peu plus de 18 000 cas et qui n’arrive pas pour l’instant à contenir l’évolution de l’épidémie. Les autorités pour endiguer tout risque de propagation, ont procédé à la fermeture des lieux publics, des cafétérias, des cinémas, des stades, des mosquées, etc. et ceci dans tous les pays musulmans. De sa part, le lieu le plus saint de l’islam, La Mecque a été fermée, et toutes les formes de pèlerinage à la Ville sainte ont été suspendues par les autorités Saoudiennes, et ceci depuis presque vingt jours.

Des musulmans extrémistes, des imams radicaux et des prédicateurs virulents n’ont pas hésité à commenter cette épidémie. Dans un passé très proche, avant que le virus arrive dans leur pays, ils le considéraient comme un châtiment de Dieu contre les mécréants. C’est le cas des propos et des élucubrations délirantes tenus par exemple par le directeur du Centre islamique de Genève, le gourou Hani Ramadan qui s’en est pris à la Chine en l’accusant de persécuter les musulmans Chinois et à qui l’apparition du COVID-19 n’est qu’une intervention divine correctionnelle. Il part un peu loin pour affirmer que « l’épidémie est due à la colère d’Allah », et que « Allah a envoyé l’épidémie pour punir les peuples qui Le mettent en colère par leurs actions satanées comme la musique, la nudité, la débauche, la fornication, la turpitude, la liberté… » ! Pour ironiser, je dirais qu’il parle de son frère Tariq Ramadan poursuivi pour viol ! D’autres prédicateurs affirment que « les mécréants croient défier l’Unique avec leur progrès scientifique ; voilà, Il se moque d’eux avec un virus plus petit qu’un atome. Ô Allah merci pour la bénédiction de l’islam, l’unique et vraie religion. » 1.

Cependant, lorsque l’épidémie est arrivée dans leur propre pays, elle est devenue une épreuve d’Allah pour tester leur foi ; un drôle de raisonnement qui ne relève que de la mauvaise foi de ces gourous qui savent manipuler les masses en maniant le discours religieux obscurantiste. Pour eux, le Covid-19 n’est pas compliqué à expliquer. Les discours tenus dans les mosquées, ceux des prédicateurs à la télé et de leurs adeptes sur les réseaux sociaux ou dans la rue sont juste hallucinants. Prétentieux et stupides, ils affirment ce que Hani Ramadan affirme ci-dessus, c’est-à-dire : « Le monde n’a qu’à tirer des leçons des peuples anciens racontées dans le Coran et ayant subi la vengeance d’Allah tel le peuple de Noé. »

Conformément aux dispositions du Coran, des règles de la charia et des objectifs de la loi islamique, la préservation de la vie humaine est un devoir. Donc, la fermeture des lieux de cultes était une façon de protéger les citoyens de la contagion, c’est ce qui a poussé donc les autorités presque dans tous les pays musulmans à procéder à la fermeture momentanée des mosquées et la suspension des prières en groupe et les congrégations du vendredi.

Cependant, ceci n’est pas passé inaperçu pour les islamistes et pour les musulmans fanatiques qui ont considéré cela comme une offense contre « Allah » et que « la prière islamique protège du COVID-19 », c’est ce qu’affirme le fameux imam de Brest dans une vidéo sur Youtube 2.

Apparemment, la science ne sert à rien pour eux ! Il suffit de faire appel à Allah pour qu’il leur réponde ! En Algérie, des fidèles n’ont pas hésité de faire des prières en groupe devant des mosquées, malgré l’appel des imams d’États à faire la prière à la maison pour éviter la propagation du virus. Mes coreligionnaires sont-ils devenus aussi suicidaires ? Je me pose la question naïvement !

Cet esprit si dangereux, cette ignorance sacrée si obscurantiste, ses idées si morbides et si surannées finiront par avoir raison d’eux ! Rien d’étonnant parce que l’islamisme est une idéologie mortifère qui investit dans le malheur des autres, dans leurs larmes et leurs drames. Cette mouvance qui a endoctriné les esprits des musulmans a prouvé une autre fois qu’elle agit toujours d’une façon infantile et insidieuse même quand il s’agit d’une catastrophe et d’une crise sérieuse qui menace les pays musulmans et le reste du monde ! Par exemple, en Algérie, le discours relatif à la fermeture des mosquées de la tête du FIS le sinistre Ali Belhadj et de l’islamiste Abdellah Djabellah président du parti islamiste le Front de la justice et du développement sont totalement dérisoires, « les mosquées ne devaient pas être fermées, ce sont des maisons d’Allah et Il les protège ».

Puisque c’est comme cela, pourquoi La Mecque a été fermée ? – Tant mieux, quelque part, les extrémistes ne feront pas pour l’instant des invocations contre les « mécréants » en attendant que ces « ennemis d’Allah » découvrent un vaccin contre le COVID-19. – Ces obscurantistes sont-ils des imams, des chercheurs, des scientifiques, des virologues, des politiciens, etc. à la fois ? Parlent-ils en tant que quoi ? Représentants des partis politiques ou des muftis ? Savent-ils au moins que les lieux de culte peuvent provoquer la contagion aussi rapide que dévastatrice de coronavirus. Sinon, c’est à qui la priorité ? À la vie humaine ou à la prière à la mosquée ? Y a-t-il quelque chose de plus sacrée dans cette vie plus que la vie humaine ?

De toute façon, si des personnes aussi burlesques, obscurantistes aux idées ténébreuses, interviennent et s’ingèrent dans des questions aussi sensibles en toute impunité c’est parce que l’État ne fait pas son rôle, celui de protéger le peuple. Les musulmans ne doivent sombrer ni dans la peur ni dans la superstition. Ils doivent prendre des mesures sérieuses et apprendre les leçons des pays qui souffrent encore devant ce virus. Surtout, il ne faut point tendre l’oreille aux islamistes qui ne savent que proliférer dans des situations de crise politique et des catastrophes naturelles. Autrement dit, ils instrumentalisent même la misère des peuples à leurs fins politiques ; une tentative d’influencer les esprits et de les contrôler.

Kamel Abderrahmani

1

https://www.youtube.com/watch?v=ghEMWxcuypY&fbclid=IwAR2rYSFLtrouKdV3o0bOGFm9ks1cQCNntd_j8gn

2 https://www.youtube.com/watch?v=JcohD5oGhJQ


3 https://www.youtube.com/watch?v=Lnx7I5ZcyDk


4 Front Islamique de Salut ; https://en.wikipedia.org/wiki/Islamic_Salvation_Front


Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button