MondeQatarRegions

Le sultan d’Oman visite le Qatar à la recherche du soutien des pays du Golfe

Le nouveau monarque d’Oman Haitham ben Tarek, s’est rendu au Qatar le 22 novembre pour une visite de deux jours principalement motivée par les intérêts économiques. Dans le cadre de ses efforts soutenus pour diversifier son économie et surmonter les répercussions de la crise sanitaire du Covid-19, Mascate a signé avec Doha des accords de coopération dans les domaines militaire et touristique, ainsi que pour les investissements mutuels.

L’agence de presse du Qatar (QNA) a indiqué que le “Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani a fait ses adieux au sultan Haitham ben Tarik, le sultan frère d’Oman, le jour de son départ de l’aéroport international de Doha avec la délégation qui l’accompagne, après une visite d’Etat de deux jours dans le pays.”

Il s’agit de la première visite à Doha du sultan d’Oman depuis qu’il a pris les rênes du gouvernement le 11 janvier 2020, succédant à feu le sultan Qabus ibn Said.

L’agence de presse omanaise a souligné que le sultan était accompagné d’une délégation de haut rang composée du vice-Premier ministre des Affaires de défense Shihab ben Tarek, du ministre des Affaires étrangères Badr Al Busaidi, du ministre des Finances Sultan Al Habsi, du ministre du Travail Mahad Bawein, du chef de l’Oman Investment Authority Abdul Salam Al Murchidi, ainsi de quelques autres figures éminentes du royaume.

Derrière la visite du sultan Haitham et de sa délégation, les motivations vont au-delà du protocole de bienséance qui consiste à accepter l’invitation de l’émir du Qatar. Elle est issue de contextes plus larges liés à la politique du sultan Haitham qui recherche un rapprochement plus tangible avec les pays du Golfe pour faire progresser la situation interne du pays, et rapprocher les points de vue concernant les fluctuations régionales.

Du côté qatari, la visite du sultan d’Oman a été célébrée avec empressement, à un moment où Doha s’emploie à rétablir un équilibre face aux évolutions régionales et internationales et à tourner la page des conflits avec ses voisins.

“Le Cheikh Tamim à offert au sultan Haitham l’épée du fondateur, le Cheikh Jassim ben Mohammed ben Thani, comme un gage des liens de fraternité qui unissent les deux peuples frères du Qatar et d’Oman”, selon l’agence de presse du Qatar. L’épée du fondateur est considérée comme la plus haute décoration qatarie offerte aux rois, princes et chefs d’État.

Omani TV a annoncé que le sultan Haitham et le Cheikh Tamim ont tenu une session officielle de pourparlers, “au cours de laquelle les perspectives d’une coopération fraternelle commune entre les deux pays frères et les moyens de la soutenir et de la développer dans divers domaines ont été discutées afin de réaliser les espoirs et les aspirations des deux peuples frères, ainsi que les questions d’intérêt commun.”

L’agence de presse du Qatar a déclaré pour sa part que “l’émir du Qatar, le cheikh Tamim ben Hamad, et le sultan d’Oman, le roi Haitham ben Tarik, ont discuté des relations bilatérales entre les deux pays frères et des moyens de les améliorer et de les développer, en particulier dans les domaines politique, économique, les domaines de l’investissement, du tourisme et des transports. Ils ont également échangé des points de vue sur les perspectives d’amélioration de l’action conjointe du Golfe d’une manière qui renforcerait la sécurité et la stabilité de la région.”

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button