Les Frères musulmansMondeQatar

Le Qatar invite un prédicateur extrémiste à donner des conférences sur l’islam pendant la Coupe du monde

Le Qatar a invité le tristement célèbre prédicateur extrémiste, le Dr. Zakir Naik, à enseigner l’islam aux supporters de la Coupe du monde.

Samedi, le site web de divertissement ScreenMix a déclaré sur Twitter : « Le Qatar a invité le célèbre prédicateur de l’islam, le Dr. Zakir Naik, à donner des conférences religieuses pendant la Coupe du monde 2022 ».

L’activiste islamiste qatari, le Dr. Abdullah Alamadi a confirmé la présence du Dr. Naik, et a écrit sur Twitter : « Mashallah… Le Dr Zakir Naik est arrivé au Qatar pour assister à la Coupe du monde de la FIFA. Les participants à Qatar 2022 auront une occasion en or de le rencontrer en personne pendant qu’il donne des conférences sur l’islam. Sa visite au Qatar est une belle surprise parmi des dizaines d’autres à venir pour surprendre nos invités ».

Le Dr Naik est un chirurgien originaire de la ville de Bombay, en Inde, devenu prédicateur par la suite. Depuis 2017, il vit en Malaisie ou il a fui à la suite d’accusations de terrorisme et de blanchiment d’argent portées contre lui par le gouvernement indien.

Dans des déclarations antérieures, le Dr Naik a approuvé le principe de l’attentat suicide « s’il est utilisé pendant une guerre » et en dernier recours. Lors d’une conférence, il a encensé le théologien issu de la Confrérie des Frères musulmans d’Arabie saoudite, Salman al-Awdah, pour avoir soutenu son pont de vue sur le recours à l’attentat suicide, notamment dans le cadre du conflit israélo-palestinien.

En juin 2010, le Royaume-Uni et le Canada ont refusé l’entrée du Dr. Naik sur leurs territoires. Theresa May, qui était ministre de l’Intérieur à l’époque, avait interdit à Naik d’entrer dans le pays après avoir appris qu’il prévoyait de donner des conférences à Londres et à Sheffield.

A l’occasion d’une conférence à Kuala Lampur, le Dr Naik a fait les éloges du président turc Recep Tayip Erdogan et l’a présenté comme « un leader musulman audacieux » qui se bat contre vents et marées.

En 2020, le directeur du Nordic Research & Monitoring Network, Abdullah Bozkurt, a publié sur Twitter : « Le prédicateur musulman radical indien Zakir Naik prend la défense du président turc corrompu Erdogan, le salue en tant que leader musulman sur la voie du Prophète, approuve sa décision de convertir Sainte-Sophie en mosquée, et affirme que même la destruction d’un lieu de culte est autorisée dans l’islam ».

Nervana Mahmoud, commentatrice politique basée au Royaume-Uni et spécialiste de l’islamisme et des questions relatives au Moyen-Orient, a déclaré : « Bienvenue au Qatar islamiste qui applique l’islam uniquement sur la masse des non-riches et fait même venir un prédicateur radical pour leur laver le cerveau ».

« Imaginez… imaginez seulement… l’indignation des musulmans si un pays chrétien invitait un prédicateur chrétien à un événement sportif international…. Mais lorsque le Qatar le fait, et invite le prédicateur radical Zakir Naik, certains chantent des louanges », a-t-elle ajouté.

La Turquie et le Qatar sont actuellement les deux principaux soutiens de la Confrérie des Frères musulmans. L’Égypte, Bahreïn, la Russie, la Syrie, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis ont tous désigné la Confrérie comme groupe terroriste.  

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button