IranMonde

Yémen : Plus de 1700 femmes yéménites enlevées par la milice houthi en 5 ans

La Ligue des droits de l’homme et la Coalition des femmes pour la paix au Yémen ont révélé que la milice houthi, le bras armé de l’Iran au Yémen, a kidnappé 1 781 femmes yéménites entre décembre 2017 et septembre 2022.

A l’occasion d’un colloque sur les droits de l’homme organisé en marge de la 51e session du Conseil des droits de l’homme qui s’est tenue dans la ville suisse de Genève, l’association a précisé que les arrestations de ces femmes se sont déroulées en dehors du cadre de la loi et sans aucune procédure légale.

Le congrès a mentionné les sévices auxquelles sont soumises les femmes dans les prisons des milices houthi, et leur utilisation comme carte de pression sur tous les opposants, soulignant l’arrestation récente de 74 filles dans le gouvernorat de Hajjah et leur détention dans la prison centrale de Nasiriyah à Hajjah (nord-ouest).

Il a également évoqué les condamnations à mort prononcées contre elles. Six femmes ont déjà été condamnées à mort, parmi lesquelles une jeune fille mineure.

Les participants à ce congrès ont souligné la nécessité de se concentrer sur les crimes perpétrés par les milices houthi sur les femmes yéménites, notamment les arrestations arbitraires, les enlèvements, les tortures et les viols commis dans les zones placées sous leur contrôle, qui ont augmenté de façon alarmante.

Ils ont appelé à la libération de toutes les femmes détenues dans les prisons officielles et secrètes ainsi que dans les postes de police, et à l’ouverture d’enquêtes criminelles.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button