MondeRegions

Abbas et Gantz se rencontrent en prévision de la visite de Biden dans la région

Le président palestinien Mahmoud Abbas et le ministre israélien de la Défense Benny Gantz, ont anticipé la visite du président américain Joe Biden en organisant une rare rencontre entre eux.

Les autorités israéliennes ont annoncé aujourd’hui que la rencontre entre Gantz et Abbas a eu lieu à Ramallah jeudi soir, en vue de préparer la visite de Biden dans la région.

Le cabinet de Gantz a précisé dans un communiqué que cette rare réunion s’est tenue à l’occasion de l’Aïd al-Adha “pour discuter de la coordination civile et militaire à l’approche de la visite du président américain Joe Biden”.

“La réunion a été positive. Les deux parties ont discuté des défis sécuritaires et civils dans la région et ont convenu de poursuivre la coordination sécuritaire et d’éviter les actions susceptibles de provoquer une instabilité”, a-t-il ajouté.

Au cours de la rencontre, le président palestinien a parlé de “l’importance de créer un horizon politique” entre les Israéliens et les Palestiniens, et a insisté sur « la nécessité de préparer l’environnement adéquat avant la visite du président Biden », selon l’agence de presse officielle palestinienne Wafa.

Mahmoud Abbas et Benny Gantz se sont rencontrés en décembre en Israël, suscitant une polémique au sein des cercles politiques israéliens. Leur deuxième rencontre à Ramallah, siège de l’Autorité palestinienne en Cisjordanie occupée, intervient moins d’une semaine avant la visite de Biden dans le cadre de sa première tournée au Moyen-Orient.

Biden se rendra en Israël et en Cisjordanie du 13 au 15 juillet, et rencontrera le nouveau Premier ministre israélien Yair Lapid ainsi que le président palestinien, avant de se rendre en Arabie saoudite.

A l’issue d’une conversation téléphonique entre Lapid et Abbas ce vendredi après-midi, le cabinet du Premier ministre a indiqué dans une brève déclaration en arabe qu’il “avait félicité Abbas à l’occasion de l’Aïd al-Adha, et que Abbas avait félicité Lapid pour son accession au poste de premier ministre. »

« Les deux hommes ont parlé de la poursuite de la coopération entre les deux parties et de la nécessité de garantir le calme et la quiétude », ​​indique le communiqué. Selon l’agence WAFA, Abbas a confirmé avoir reçu l’appel de Lapid. L’agence de presse palestinienne a ajouté que Abbas avait également reçu un appel du président israélien Isaac Herzog, qui lui a présenté ses vœux à l’occasion de l’Aïd al-Adha.

Depuis vendredi, Lapid assume le poste de Premier ministre dans le cadre d’un accord qu’il a conclu avec le chef du parti d’extrême droite Yamina, Naftali Bennett, pour former une coalition permettant de diriger le gouvernement à tour de rôle si le Parlement était dissous.

L’ancien Premier ministre israélien Naftali Bennett a déclaré qu’il refusait de rencontrer Mahmoud Abbas. Quant à Lapid, à l’issue de sa visite cette semaine à Paris, où il a rencontré le président français Emmanuel Macron, il a affirmé qu’il « n’exclut pas » une éventuelle rencontre avec le président palestinien, mais a précisé que ce n’était « pas une priorité », notamment à l’approche des élections législatives israéliennes du premier novembre.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button