Monde

Un Norvégien d’origine iranienne tue deux personnes dans le centre d’Oslo

Les autorités norvégiennes ont annoncé aujourd’hui l’ouverture d’une enquête sur un “attentat terroriste” après que deux personnes ont été tuées et 14 autres blessées lors d’une fusillade vendredi soir près de plusieurs clubs du centre de la capitale, Oslo. L’assaillant est un homme norvégien d’origine iranienne. Il a été arrêté par les forces de l’ordre.  

La police a indiqué dans un communiqué qu’elle « enquêtait sur les faits en tant qu’acte de terrorisme ». Un rassemblement gay prévu ce samedi après-midi a été annulé à la suite des recommandations de la police, ont annoncé les organisateurs de l’évènement.

La fusillade a eu lieu à trois endroits proches les uns des autres, dont un bar gay. La police a signalé qu’une personne a été arrêtée et que deux armes ont été saisies.

Kristian Hatlow, responsable de la police d’Oslo, a déclaré aujourd’hui lors d’une conférence de presse que le suspect, dont l’identité n’a pas été divulguée, est connu des services de renseignement intérieurs, également chargés de la lutte contre le terrorisme. Il est également connu de la police pour des délits mineurs comme la possession d’un couteau et une condamnation pour possession de drogue.

Tori Barstad, un autre responsable de la police, a également déclaré lors d’une conférence de presse : « Tout indique désormais qu’il n’y a eu qu’une seule personne qui a commis cet acte et elle a été arrêté cinq minutes après l’attaque. »

Il a cependant précisé que les forces de sécurité ont été renforcées dans la capitale pour faire face à d’autres incidents éventuels.

La fusillade a eu lieu près du London Gay Club, du Hare Nielsen Jazz Club et d’un point de vente à emporter.

“Il (l’assaillant) semblait très déterminé. Quand j’ai réalisé que c’était dangereux, j’ai couru. Il y avait un homme qui saignait par terre”, a déclaré à la presse une femme témoin des faits.

Un autre témoin a évoqué l’utilisation d’une arme automatique, qualifiant ce qu’il a vu de “scène de guerre, une information non confirmée par la police. “Il y avait beaucoup de blessés au sol qui ont été touchés à la tête”, a-t-il dit.

Selon un journaliste de Radio NRK présent au moment de l’assaut, l’homme est arrivé avec un sac dont il a extirpé l’arme avec laquelle il a tiré.

La zone a été encerclée par des policiers lourdement armés et équipés de gilets pare-balles.

Sur les 14 blessés, 8 ont été transportés à l’hôpital et 6 autres ont été pris en charge par les services médicaux. “Certaines blessures ont été qualifiées de graves”, a déclaré l’officier Tori Barstad.

La Norvège a été témoin d’attaques meurtrières perpétrées par Anders Behring Breivik, un activiste d’extrême droite.

Le 22 juillet 2011, l’homme a d’abord fait exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo tuant 8 personnes, avant d’assassiner 69 autres personnes, pour la plupart des adolescents, lorsqu’il a ouvert le feu sur un camp d’été pour jeunes sur l’île d’Utoya, organisé par le Parti travailliste.

En 2012, il a été condamné à 21 ans de prison, avec possibilité de prolongation tant qu’il représente un danger pour la société.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button