Élections américainesMondeRegions

Washington et l’OTAN menacent la Russie de sanctions économiques et politiques en cas de nouvelle agression contre l’Ukraine

L’administration américaine a fait mention de “preuves” attestant que la Russie entend mener “des actions hostiles majeures contre l’Ukraine”, promettant de lui faire payer le prix fort si ses intentions sont mises en exécution.

“Nous avons clairement fait savoir au Kremlin que nous répondrons, notamment par une série de mesures économiques à fort impact, que nous avions évité par le passé”, a déclaré le secrétaire d’Etat américain Anthony Blinken, à l’issue d’une réunion de l’OTAN à Riga, la capitale lettone, autour des “options” à envisager face à la présence renforcée des troupes militaires russes à la frontière ukrainienne.

Selon Antony Blinken, “toute escalade de la part de la Russie serait très préoccupante pour les Etats-Unis comme pour la Lettonie et toute nouvelle agression provoquerait des conséquences sérieuses”.

De son côté, Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’OTAN, a également mis en garde la Russie contre le recours à la force contre son voisin, et a déclaré à Reuters que Moscou est conscient qu’il paiera un lourd tribut pour toute agression qu’il lancera, sous forme de sanctions et autre mesures que les puissances occidentales prendront.

A l’ouverture de la réunion, Stoltenberg a déclaré : “Nous avons démontré ces dernières années, en riposte à de précédents cas de recours à la force militaire de la part de la Russie contre l’Ukraine, que nous pouvions imposer de lourdes sanctions économiques et financières mais aussi politiques.”

“Toute future agression russe contre l’Ukraine aurait un prix élevé et aurait de graves conséquences politiques et économiques pour la Russie”, a poursuivi le secrétaire général de l’Otan, “Nous devons nous préparer au pire et nous devons transmettre un message à la Russie selon laquelle elle ne doit pas mener d’incursion militaire en Ukraine.”

Plus tôt aujourd’hui, après une entrevue avec son homologue britannique Liz Truss à Riga, le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kuleba, a appelé à prendre des mesures globales de dissuasion contre la Russie.

“Nous avons discuté de mesures concrètes pour dissuader la politique agressive persistante de la Russie”, a écrit Kuleba sur Twitter. Un package global de dissuasion démotivera Moscou à prendre les mauvaises décisions.”

L’Ukraine et ses alliés de l’OTAN ont mis en garde contre les mouvements de troupes russes près de la frontière ukrainienne cette année, redoutant que le conflit latent dans l’est de l’Ukraine ne se transforme en une guerre ouverte entre les deux pays voisins. Le Kremlin de son côté a fermement rejeté les allégations concernant une éventuelle nouvelle attaque.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button