Iran

Le Corps des Gardiens de la révolution islamique prépare un acte d’accusation contre 124 personnes dans l’affaire Soleimani

Un porte-parole des Gardiens de la révolution iranienne a annoncé l’émission d’un acte d’accusation contre 124 personnes dans l’affaire du commandant de la Force Qods, l’entité d’elite chargée des opérations extérieures, assassiné le 3 janvier 2020 lors d’une frappe aérienne près de l’aéroport international de Bagdad sur ordre de l’ancien président américain Donald Trump.

Des représentants de la justice et du Corps des Gardiens de la révolution ont discuté de la création d’un tribunal spécial pour l’affaire Soleimani, pendant que la force Qods se prépare à commémorer le deuxième anniversaire de son assassinat, en début d’année prochaine.

Selon les dernières nouvelles, les médias iraniens officiels ont déclaré que 124 prévenus avaient été identifiés, après que les autorités iraniennes ont annoncé plus tôt une liste de 48 individus dont l’ancien président américain Donald Trump, pour qui Qassem Soleimani était le plus grand terroriste du monde.

Les agences étatiques “Mehr” et “ISNA” ont rapporté dans une déclaration publiée à l’issue de la réunion, que la justice travaille sur plusieurs dossiers concernant l’affaire Soleimani. Le directeur du département des affaires internationales de la justice, Alireza Saadi, a déclaré que l’Iran avait fourni une représentation judiciaire à 5 pays pour suivre le cas de Soleimani.

Alireza Saadi a évoqué des “enquêtes conjointes” avec le gouvernement irakien, soulignant qu’une réunion “satisfaisante” avait eu lieu la semaine dernière.

L’adjoint aux affaires judiciaires des Gardiens de la révolution, le colonel Shamkhani, s’est déclaré convaincu que Qassem Soleimani “avait des caractéristiques” qui font de lui une “figure émérite” dans la région.

Dans un discours qui a provoqué de vives réactions sur les réseaux sociaux, le colonel Shamkhani a déclaré qu’il “espère” que le commandant Soleimani “reviendra parmi nous, lorsque le Mahdi (Messie) tant attendu fera son apparition”.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button