Analyse politiqueLes Frères musulmansMonde

Le chef d’al-Qaida dénonce l’hostilité des Nations Unis envers les musulmans et fustige les pays musulmans qui veulent y adhérer

L’agence As-Sahab, la canal médiatique le plus important d’al-Qaïda, a publié une nouvelle vidéo de plus de 38 minutes du chef de l’organisation, Ayman al-Zawahiri, intitulée “Les conseils de la nation unifiée pour la vérité sur Nations Unies”.

Dans sa dernière publication, al-Zawahiri a analysé des articles spécifiques de la Charte des Nations Unies et de la Déclaration universelle des droits de l’homme, en s’appuyant sur l’approche de l’organisation pour théoriser les questions doctrinales, et en reprenant du politologue égyptien Hassan Nafa’a, les interprétations de certains articles en les imprégnant de la vision de l’ONU.

En se référant à des versets coranique pour étayer sa position, al-Zawahiri a souligné l’illégitimité des pactes juridiques des Nations Unies, du Conseil de sécurité et du Conseil des droits de l’homme, car en opposition aux enseignements de la religion islamique.

Al-Zawahiri a déclaré que l’Organisation des Nations Unies n’a pas été créée pour aider les pays, mais pour qu’une poignée d’hommes puissent exercer leur tyrannie sur le monde, qualifiant les cinq pays qui ont le droit de veto de criminels de grande envergure. A coup de phrases répétitives, le successeur de Ben Laden n’a cessé de fustiger l’hostilité de l’Organisation envers les musulmans en particulier, affirmant qu’elle a été créée pour soumettre les musulmans à son contrôle.

Le chef d’al-Qaïda a cité des articles réglementaires des Nations Unies pour démontrer qu’ils sont en contradiction avec les préceptes de Dieu, et qu’ils doivent par conséquent être ignorés. Il a relevé des articles liés aux pays qui souhaitent rejoindre l’ONU, indiquant que quiconque aspirant à rejoindre cette entité accepte ses lois qui violent la loi islamique issue de la charia.

Il a choisi certains articles de la Déclaration universelle des droits de l’homme et des Nations Unies et les a comparés aux textes coraniques pour démontrer leur incompatibilité, selon son point de vue, notamment les passages sur l’égalité des sexes. Il a déclaré : “La charia fait une distinction entre les hommes et les femmes et ne les unit pas, car ils diffèrent en matière d’héritage, de tutelle et d’autres choses.”

La question de l’égalité des droits entre les hommes et les femmes est le texte sur lequel les groupes radicaux portent leur jugement le plus sévère. Al-Zawahiri a tenté de convaincre ses partisans et ceux d’autres groupes extrémistes que les textes sur les libertés contenus dans les pactes internationaux ont été conçus pour légitimer l’obscénité comme la fornication et la perversion.

Pour démontrer l’illégitimité d’une demande d’adhésion aux Nations Unies, al-Zawahiri s’est servi de versets coraniques et d’analyses élaborées par certains religieux érudits concernant quelques articles soigneusement sélectionnés par lui, assurant que quiconque veut rejoindre ces entités accepte de violer la charia.

Cette vidéo diffusée par al-Qaida semble viser les talibans qui ont fait une demande d’adhésion aux Nations Unis peu avant, dans le but d’embarrasser les dirigeants du Mouvement.

Le désaccord latent entre al-Qaida et le Mouvement Taliban et le recours aux preuves issues de la charia pour démontrer les violations du Mouvement, indiquent une volonté de rompre le serment d’allégeance entre les deux parties et le début d’une nouvelle ère de terrorisme dans la région. Jusqu’à présent, l’idée n’est toujours pas claire et il faudrait un suivi attentif de l’engagement des talibans en faveur des intérêts des principaux pays de la région.

A noter que ce n’est pas la première fois qu’Ayman al-Zawahiri apparaît dans une vidéo pour dénoncer l’hostilité des Nations Unies envers les musulmans. Un enregistrement du même genre a été publié en 2008, dans un contexte politique différent.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button