MondeRegions

Syrie : Affrontements violents dans la province d’Alep entre les forces du gouvernement et les militants de l’opposition

Les affrontements se poursuivent dans la province d’Alep entre les forces gouvernementales syriennes et les factions de l’opposition, tandis que les avions de combat russes poursuivent leurs bombardements dans la province d’Idlib.

Un commandant militaire du “Front national de libération “, le groupe rebelle de la guerre syrienne, a indiqué dans une déclaration à l’agence de presse allemande : “De violents affrontements avec diverses armes se sont poursuivis depuis la matinée (lundi), entre les factions de l’opposition et les forces du régime syrien et ses alliés sur les fronts des villes de Kafr Noran et Miznaz dans la campagne ouest d’Alep, au milieu des bombardements de la lourde artillerie des forces gouvernementales sur le village de Nuran, qui ont fait cinq blessés dont une femme. Les forces du régime ont également bombardé avec canons et missiles les villes de Kansafra et Majdulia dans la campagne sud d’Idlib.”

Le commandant militaire a ajouté que “les avions de combat russes ont lancé plusieurs raids sur la campagne d’Alep et d’Idlib, après le bombardement intensif qui a eu lieu hier sur la campagne ouest d’Alep”.

Une source de la Défense civile de l’opposition syrienne a affirmé de son côté que “trois personnes ont été tuées et sept autres ont été blessées dans le bombardement des avions de combat syriens sur un camp situé dans la région de Jabal al-Alam, dans la campagne ouest d’Alep”. Dans le gouvernorat d’Idlib, des sources locales ont déclaré qu'”un convoi de véhicules militaires, dont des chars, est entré aujourd’hui depuis le point de passage de Kafr Lusin à la frontière syro-turque et s’est dirigé vers les points militaires turcs dans les campagnes sud et ouest d’Idlib, dont un qui se trouve dans le village de Balion situé dans la région de Jabal al-Zawiya.

Les affrontements et les bombardements aériens sur les zones contrôlées par l’opposition dans la campagne d’Alep et d’Idlib coïncident avec l’envoi de renforts militaires dans ces zones par les forces gouvernementales, ainsi que l’envoi d’autres renforts par la Turquie vers ses bases dans la campagne d’Idlib.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button