Élections américainesIranMonde

Washington et Moscou appellent à une relance rapide de l’accord nucléaire de 2015

Après une réunion à Moscou, Robert Malley, le principal représentant américain en Iran, et Sergeï Ryabkov, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, ont appelé à la relance urgente de l’accord nucléaire de 2015 avec l’Iran, selon le rapport de l’agence de presse allemande DPA.

Les Etats-Unis et la Russie ont conjointement exhorté l’Iran et les grandes puissances mondiales à poursuivre leurs négociations à Vienne pour relancer au plus vite l’accord sur le programme nucléaire iranien. La partie russe a déclaré que “les deux pays étaient déterminées à poursuivre la coopération viennoise avec tous les participants, dont les États-Unis et l’Iran”.

Robert Malley a averti il y a environ une semaine que l’administration du président Joe Biden “ne pouvait pas attendre indéfiniment” que l’Iran veuille bien reprendre les pourparlers pour un retour à l’accord de Vienne, dont l’ancien président américain Donald Trump s’est retiré en 2018.

Il a ajouté dans une interview à l’agence de presse Bloomberg TV, que les États-Unis n’avaient reçu aucun signe qui indiquerait que le nouveau président iranien Ebrahim Raisi était prêt à s’engager dans un septième cycle de négociations pour revenir au plein respect de l’accord.

“Nous ne pouvons pas attendre indéfiniment pendant que l’Iran poursuit son développement nucléaire, car à un moment donné, leurs progrès rendront un retour au Plan d’action global commun (l’accord nucléaire) beaucoup moins attrayant pour les États-Unis”, a souligné Robert Malley, en précisant néanmoins que les États-Unis étaient “disposés à patienter”.

Les pourparlers de Vienne autour de l’éventuelle relance de l’accord nucléaire de 2015 sont au point mort depuis le mois de juin, période à laquelle Ebrahim Raisi a été élu président de la République islamique d’Iran.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button