Élections américainesLes Frères musulmansMondeRegions

Afghanistan : les talibans assiègent la ville de Ghazni et poursuivent leur offensive à Kandahar

Les combattants talibans ont encerclé la ville centrale de Ghazni située à 150 kilomètre de Kaboul et ont saisi des habitations de civiles pour s’en servir comme abris, ont déclaré lundi deux responsables.

Les talibans tentent d’encercler les villes afghanes pour se réapproprier le territoire, encouragés par le départ des forces étrangères. Cet assaut est le dernier en date contre une capitale régionale, selon l’agence de presse Reuters.

“La situation dans la ville de Ghazni est très critique”, a déclaré Hassan Rezaei, un membre du conseil provincial de Ghazni. “Les (talibans) utilisent les maisons des civils comme cachettes et tirent sur les forces de sécurité afghanes”.
La violence a explosé dans le pays depuis que le président américain Joe Biden a annoncé en avril dernier le retrait des forces militaires américaines d’ici le 11 septembre 2021, après une présence de 20 ans en Afghanistan.

Le général américain Austin Miller, qui dirige la guerre en Afghanistan, quittera son commandement aujourd’hui (lundi), soit vers la fin symbolique de la plus longue guerre menée par son pays.

Les négociations de paix entre les talibans et le gouvernement afghan se poursuivent apparemment dans la capitale qatarie, Doha, mais d’après les responsables, peu de progrès ont été réalisés.

Les habitants ont déclaré que les affrontements entre les deux parties se poursuivent également dans la province méridionale de Kandahar, où les talibans ont généralement été très présents. La ville de Ghazni est située sur la route principale qui mène de Kaboul à Kandahar.

“Depuis quatre jours, des militants (talibans) attaquent (…) la ville de Kandahar depuis l’ouest”, a déclaré Hamidzi Lali, un ancien député engagé dans la lutte contre les talibans à Kandahar.

“Les forces de sécurité afghanes, dont les forces spéciales, combattent les (talibans) et tentent de les pousser à battre en retraite”, a-t-il ajouté.

Fouad Aman, le porte-parole du ministère de la Défense, a assuré que la situation à Kandahar était “sous le contrôle total des Forces nationales de sécurité afghanes”, qui ont mené des opérations aériennes et terrestres au cours des derniers jours.

Les talibans n’ont jusqu’à présent pas pu contrôler les capitales régionales, mais leurs attaques à travers le pays mettent les forces de sécurité sous pression.

Dimanche, les forces de sécurité, appuyées par des frappes aériennes, ont réussi à repousser une attaque des talibans sur Taleqan, un centre provincial clé situé au nord de l’Afghanistan à la frontière avec le Tadjikistan.

La semaine dernière, les combattants terroristes sont entrés dans la capitale de la province de Badghis dans l’ouest du pays, ont pris le contrôle des installations de sécurité et ont tenté de s’emparer du bureau du gouverneur de la province avant d’être repoussés par les forces spéciales.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button